La cave

Une fois fini le tour du vignoble (à pied ou en VTT), la cave tout proche, toute en galets et en poudingue, affiche la beauté des constructions bas alpines.

Ancienne magnanerie, puis bergerie, elle fut transformée en cave dans les années 50, puis nous l’avons véritablement modernisée et conçue à partir de 1985. A moitié enterrée, et sur deux étages, sa construction permet de vinifier en utilisant la gravité naturelle.

De même que nous cherchons à adapter à chaque parcelle le cépage et le travail qui lui convient, le travail de vinification consiste à adapter, à chaque vendange, la macération, le nombre de pigeages, le temps de cuvaison qui lui faut. Ne jamais trop systématiser, et pouvoir s’adapter à ce que nous conseille notre goût : tout est là ! C’est ce qui garde au vin son caractère et qui donne paradoxalement la continuité d’un millésime à l’autre.

En termes d’élevage, la cuverie se partage entre béton franc, acier émaillé, inox et bois. Chaque matière ayant ses avantages selon le vin et le stade de vinification.